Quand et à qui faire appel pour un traitement ergothérapique ?

Quand et à qui faire appel pour un traitement ergothérapique ?
Quand et à qui faire appel pour un traitement ergothérapique ?
Évaluez ce post

Pourquoi un ergothérapeute ?
Ils sont nombreux de nos jours à travailler comme salariés dans les hôpitaux ou dans les centres de soin, voire même en indépendant en France. Et pourtant, le métier d’ergothérapeute est encore mal interprété par le commun des mortels. C’est pourtant une branche de la médecine et du paramédical qui peut être utile à un grand nombre. Retour sur les prestations que peut proposer un tel prestataire médical.
Pour les personnes handicapées
Patient à mobilité réduite ou avec des handicaps moteurs divers et variés, personnes avec une faible acuité mentale et neuropsychologique, et même vous qui avez des problèmes sensoriels : ce sont le genre de patient que prend en charge un ergothérapeute. Son but étant de leur permettre de retrouver un minimum de confort et d’autonomie au quotidien.
En effet, si pour vous les gestes comme se doucher, cuisiner ou même manger semblent naturels et faciles, ce n’est pas le cas pour tout le monde. À cause d’un accident, d’un traumatisme ou autres, certaines personnes ont besoin de l’aide d’un thérapeute pour ce genre de chose.
Dit plus simplement, l’ergothérapeute est un médecin à mi-chemin entre un kinésithérapeute et un psychologue. Il travaille d’ailleurs de concert avec ces derniers afin de pouvoir proposer des solutions faciles et pratiques adaptées à chaque situation. Car, il semble évident qu’un plan de réadaptation et de rééducation d’un enfant, ne peut être le même que pour celui d’un sénior, et ce, même pour la une pathologie identique.
À titre d’information, les soins ergothérapiques ne se passent pas en quelques jours. Les séances s’étalent sur plusieurs années pour être efficaces. Et pendant ce laps de temps, le patient devra travailler avec le médecin en lui-même, mais aussi d’autres professionnels : masseur, infirmiers, médecins généralistes ou spécialistes, etc.
Qui peut devenir un ergothérapeute ?
Pour la sécurité des patients, le métier d’ergothérapeute est très réglementé, comme c’est le cas de toute profession médicale d’ailleurs. Il est nécessaire notamment de suivre des formations et obtenir un certificat pour se targuer faire partie de ce corps de métier. On peut s’inscrire pour les cours dès l’âge de 17 ans, pour peu que l’on ait obtenu le Bacc. En France, c’est l’IFE ou l’institut de formation d’ergothérapie qui forme les futurs ergothérapeutes.
Dans ce métier, l’obligation de discrétion n’est pas la seule condition à respecter. Dans la mesure où le médecin doit travailler avec des patients fragiles aussi bien physiquement que psychologiquement, faire preuve d’empathie et de minutie est de mise. Le travail de rééducation se fait sur plusieurs années, il faut donc aussi avoir de la patience et savoir rassurer son patient. Afin d’éviter la monotonie pendant les séances, faire parler son sens de la créativité ne serait pas un luxe. Changer les exercices, les rendre plus ludiques, etc. ne serait pas du luxe.
Les ergothérapeutes doivent aussi obéir à certaines valeurs humaines pour mettre à l’aise leur patient, mais aussi pouvoir établir une bonne relation de confiance : base de la réussite de la thérapie. Sens de l’écoute et de l’initiative, sens de l’entraide et compassion, ingéniosité et implication peuvent vous être d’une grande aide.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *