Comment gérer la perte d’autonomie d’un parent ?

Comment gérer la perte d’autonomie d’un parent ?
Évaluez ce post

La perte d’autonomie touche chacun de nous en vieillissant. Bien que cette réalité soit dure à accepter et à surmonter, nous devons y faire face un jour ou l’autre. La perte d’autonomie d’un parent peut être une véritable épreuve pour ses enfants, car celui-ci deviendra entièrement dépendant d’eux. De façon permanente, il aura besoin de toute leur attention, de leur soin ou encore de leur assistance.

La perte d’autonomie : comment se présente-t-elle ?

La perte d’autonomie désigne l’incapacité à assurer seul la plupart des actes de la vie courante. Elle est due à des dégradations physiques ou psychiques. Souvent liée au vieillissement, elle touche la majorité des personnes âgées au bout d’un certain âge.

La perte d’autonomie peut arriver brutalement à la suite d’un accident ou s’installer progressivement avec l’âge. Dans ce dernier cas, elle se présente sous forme de petites pertes de mémoire pouvant troubler les repères sociaux et temporels de la personne. Ainsi, elle peut oublier un repas, un rendez-vous, etc. Il arrive aussi qu’elle soit face à une malnutrition, le besoin d’une assistance régulière se fait ressentir.

Avec la perte d’autonomie, une personne âgée aura du mal à se déplacer, à se nourrir, à s’habiller seule, etc. Elle sera dans une situation de dépendance.

Quelles mesures prendre en cas de perte d’autonomie d’un parent ?

Comme il s’agit d’une très grande responsabilité qui nécessite de consacrer beaucoup de temps, la solution idéale serait de choisir un établissement d’accueil pour personnes âgées. Face aux responsabilités professionnelles et familiales, l’idéal est d’ opter pour une maison de retraite médicalisée .

Pour éviter tout sentiment d’exclusion ou d’abandon et pour le bien-être du parent âgé, des visites régulières sont nécessaires. Il faut aussi lui faire comprendre que ces maisons de retraite ne sont pas des prisons. Elles proposent un meilleur accompagnement, des soins adaptés en fonction de la pathologie et une assistance permanente. Il y sera pris en main par toute une équipe de soignants motivés qui propose tout un programme d’insertion et d’adaptation.

Quel intérêt de choisir une maison de retraite médicalisée pour un parent en perte d’autonomie ?

Pour un parent en perte d’autonomie, le choix d’une maison de retraite médicalisée est idéal pour de nombreuses raisons. Si on décide de le garder à la maison, d’un côté, la gestion des soins et de l’assistance devient complexe et difficile à gérer et de l’autre, il y a la crainte pour sa santé. En effet, la personne âgée pourra connaître une dénutrition, faire face à des chutes, etc.

Dans ces maisons de retraite médicalisées ou EHPAD, le parent profitera d’une vie sociale meilleure et riche au lieu de rester seul à la maison et courir de nombreux risques. Il sera bien entouré par de nombreuses personnes qui leur donneront envie de profiter au maximum de la vie.

Il y sera pris en charge par une équipe médicale et paramédicale et aura même l’opportunité de participer à des animations pour agrémenter sa vie. D’ailleurs, il pourra bénéficier de visites de ses enfants autant de fois qu’il le souhaite.

Ces maisons de retraite médicalisées offrent aux personnes du 3e âge la sécurité et leur permettent de réinvestir dans une nouvelle vie.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *