La médecine chinoise pour une meilleure harmonie de l’organisme

La médecine chinoise pour une meilleure harmonie de l’organisme

La médecine chinoise considère l’être humain comme un tout complexe. Ainsi, le maintien de son équilibre repose sur un mode de vie saine, sur le plan psychologique et physiologique. La maladie découle donc d’un blocage ou d’un déséquilibre énergétique. L’art médical chinois oeuvre alors sur le rétablissemnt de l’harmonie au sein de ces flux d’énergie. Il s’agit de maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps.

La base de la médecine chinoise

Selon les fondements de la médecine chinoise , une mauvaise circulation de l’énergie menace l’équilibre de tout le corps. Et c’est toujours cette même médecine qui propose diverses ressources thérapeutiques destinées à rétablir l’harmonie. La médecine traditionnelle chinoise est donc perçue comme étant une façon de voir l’univers et ses interrelations. Le principe général est l’harmonie. Il vise avant tout à maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps. Ensuite, il s’agit de l’harmonie entre le corps et les éléments extérieurs.

Ainsi, la santé est étroitement liée au maintien de la dynamique au sein de l’organisme. Celle-ci est essentielle pour faire face aux agressions. La maladie se révèle lorsque l’organisme n’a plus sa capacité d’adaptation. C’est une façon pour cette médecine de traiter la personne de façon holistique . Il s’agit de comprendre l’état de santé ou de déficience d’une personne en fonction de tous les facteurs la concernant.

La médecine chinoise dans la pratique

La médecine chinoise se compose de 5 branches. Toutes ces techniques sont complémentaires. C’est une méthode globale avec une approche philosophique. Ainsi, elle influe sur le corps et sur l’esprit. Elle vise donc à rééquilibrer l’organisme . Les différentes pratiques de la médecine chinoise sont :

•  l’acupuncture pour insérer des aiguilles réparties sur des points précis du corps ;

•  la pharmacopée chinoise avec les herbes médicinales ;

•  la diététique chinoise ;

•  le massage Tui Na, un massage dynamique pouvant inclure plus de 300 manipulations ;

•  les exercices énergétiques qui représentent une forme de la gymnastique chinoise incluant le travail mental.

Les personnes formées aux 5 pratiques portent le titre de docteur en médecine chinoise. Si le praticien de médecine chinoise est formé à l’une ou plus de ces pratiques, alors il porte un titre spécifique d’herboriste, acupuncteur, etc. Tel est l’exemple du praticien médecine chinoise à nantes .

La médecine chinoise a comme premier objectif d’entretenir la santé et de prévenir les maladies . En outre, elle permet aussi de soigner la plupart des problèmes de santé ponctuels ou chroniques. Il s’agit, entre autres, des troubles cutanés, digestifs, neurologiques, musculaires, squelettiques, respiratoires, génitaux et hormonaux.

Enfin, elle est également sollicitée pour certaines infections et certains problèmes émotifs. Il faut se rappeler que la médecine chinoise est contraire à la médecine occidentale. Elle s’appuie plus sur une approche philosophique. C’est plutôt un moyen de prévenir l’apparition de pathologies , aussi bien sur le corps que sur l’esprit. Même si c’est quelque peu difficile à assimiler, cette médecine continue à séduire plus de gens.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *