Comment fonctionne une ruche d’abeilles ?

Comment fonctionne une ruche d’abeilles ?
Comment fonctionne une ruche d’abeilles ?
Évaluez ce post

La ruche naturelle est un abri presque fermé qui sert de lieu de vie et de reproduction à une colonie d’abeilles. La structure interne est formée de rayons de cire où chaque cellule permet le stockage de la nourriture, les œufs et les larves.

L’homme a domestiqué deux espèces d’abeilles (apis mellifera ou apis cerana) et organisé la production au sein de ruches artificielles (l’ensemble des ruches est un rucher).
La ruche artificielle
La ruche des apiculteurs comporte un toit, une hausse, le corps de ruche (composé de 10 cadres) et un trou d’envol, pour laisser sortir les ouvrières chargées de butiner les fleurs alentour.
La propolis — substance produite par les abeilles à partir du nectar des résines végétales — permet de colmater la ruche en hiver. On atteint les 25 degrés à l’intérieur, même en période de grand froid. La propolis permet donc d’isoler la ruche tout en la désinfectant.
Dans la hausse, se trouve une grille à reine, une grille dont les maillons sont assez grands pour que les ouvrières passent mais pas la reine… La hausse contient le miel qui sert d’alimentation aux abeilles… mais aussi aux hommes.
Le pollen, lui, se trouve à l’intérieur du nid : il sert d’alimentation aux larves. En résumé : la ruche contient des réserves de miel pour les abeilles et du pollen pour les larves (situé dans le couvain).
Comment extrait-on le miel ?
A l’aide d’une fourchette à désoperculer, on retire les bouchons de cire pour extraire le miel… le miel sera passé ensuite à la centrifugeuse. Dans une ruche de taille moyenne, on compte entre 40 000 et 50 000 abeilles, capables de produire jusqu’à 20 kg de miel (une fois la ruche pleine). Tant qu’il y a de l’espace, l’ouvrière continue de produire du miel. Elle le stocke en prévision de l’hiver.
Les produits de la ruche
Parmi les produits de la ruche, on trouve bien sûr le miel, mais aussi la propolis, la cire d’abeille, la gelée royale ou encore le pollen. Tous ces produits naturels sont utilisés dans les cosmétiques et l’élaboration des produits de soins (soins capillaires, cutanés, traitements divers…).
Une « industrie » naturelle et vulnérable…
Les abeilles sont des ouvrières infatigables qui méritent notre respect et nécessitent notre protection. Pesticides et pollution environnementale menacent en effet la survie des abeilles et des écosystèmes au sein desquels elles évoluent. En tuant les abeilles, l’homme détruit considérablement son environnement et se prive de produits utiles à sa santé et son bien-être.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *