La spiruline est-elle vraiment un aliment miracle ?

La spiruline est-elle vraiment un aliment miracle ?

Elle fait partie des aliments consommés par les anciens depuis la nuit de temps. Pourtant, la spiruline ne semble connaître son succès qu’à partir du 21 ème siècle. Aujourd’hui, elle est au centre de nombreuses publicités à visée marketing. Cette popularité a tendance à occulter ses réels bienfaits sur la santé.

La vérité sur la spiruline

La spiruline est souvent classée à tort comme une algue. Pourtant, il s’agit plus précisément d’une micro-algue d’eau douce. Elle doit cette qualification scientifique à son appartenance à la famille des cyanobactéries. Ces dernières sont parmi les êtres vivants les plus anciens identifiés sur terre. Elles auraient existé depuis le précambrien. Cette recherche coïncide avec la datation de la spiruline qui remonte à environ 3,5 milliards d’années.

La qualification de la spiruline comme un superaliment repose sur plusieurs faits scientifiques avérés. D’abord, c’est une excellente source de protéines car elle en contient en moyenne 60%. Il s’agit en grande partie de protéines d’origine végétale très bien assimilées par l’être humain. Le taux de leur digestibilité chez l’homme est de l’ordre de 60%. La spiruline constitue aussi des minéraux, plusieurs vitamines, du bêta-carotène ainsi que des oligo-éléments.

Aujourd’hui, ce superaliment est disponible dans plusieurs formes notamment en poudre. La forme la plus courante et riche en qualité gastronomique est sans doute la spiruline paillettes . Celle-ci peut être achetée directement sur la toile, via des sites spécialisés dans la vente de compléments alimentaires naturels.

Attention aux idées reçues sur la spiruline

Les scientifiques reconnaissent les bienfaits de la spiruline sur la santé. Cette micro-algue d’eau douce constitue une bonne source pour faire le plein de protéines. Ce qui explique son utilité auprès des sportifs. Egalement riche en fer et en magnésium, elle peut être d’une grande aide pour combattre la fatigue. Sa consommation reste préconisée en cas d’anémie.

Dans ce cas, la spiruline paillettes paraît plus intéressante car elle peut se consommer de différentes manières. Certains l’associent avec les crudités ou les plats au quotidien, d’autres préfèrent l’avaler avec de la boisson. De ce côté, il n’existe pas vraiment de recommandations car la spiruline peut être prise avec du thé, du jus de fruits, etc. Afin de pouvoir l’assaisonner sur les salades, il suffit de transformer la spiruline en poudre.

Surfant sur son succès, certains prétendent toutefois que la spiruline permet de combattre le cancer. Pourtant, il est trop tôt pour se prononcer sur cette affirmation. Certes, cet aliment pourrait proposer des effets anticancéreux intéressants. Cependant, il n’existe aucune étude qui confirmerait l’efficacité de la spiruline à elle seule contre le cancer. Il serait également erroné de la déconseiller aux personnes présentant de problème de thyroïde. Ceci parce que cette micro-algue ne contient pas d’iode car elle n’est cultivée avec de l’eau de mer.

Alors, faut-il ou pas consommer de la spiruline?

La spiruline mérite son surnom de superaliment par ses vertus nutritionnelles. De plus, elle a le mérite d’être 100% naturelle. Il s’agit, et de loin, l’un des meilleurs compléments alimentaires que le monde ait jamais connu. La consommation de cette micro-algue contribue ainsi à l’amélioration de notre santé.

Pour une consommation plus aisée, la forme recommandée reste évidemment la spiruline paillettes. Prise de cette manière, ce complément alimentaire aide à stimuler le système immunitaire et développe la vitalité. Grâce à une grande teneur en fer, il soulage la fatigue. En outre, la spiruline permet de combattre le stress oxydatif.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *