Comment augmenter la production d’hormone de croissance ?

Comment augmenter la production d’hormone de croissance ?

L’hormone de croissance est une molécule fabriquée par des cellules du corps et est responsable du développement physique chez les vertébrés. Comme le stipule son nom, l’hormone de croissance contribue activement à la croissance de l’enfant. Selon les explications de plusieurs experts, tous s’accordent à conclure que le sommeil joue un rôle prépondérant dans la production d’hormones de croissance. Son absence peut nuire à la production de cette hormone. Bien dormir semble être le premier élément à l’augmentation de la production de ce précieux sésame. Évidemment les autres éléments dans l’augmentation de production de celle-ci ne sont pas en reste. Mieux, ceux-ci mis en symbiose, il se pourrait que la perfection dans le domaine de la croissance soit sans égal ! Echafaudons l’une après l’autre toutes ces informations qui confèrent une parfaite ossature à la production de l’hormone de croissance.

Comment le manque de sommeil peut-il affecter la croissance et le développement de l’organisme humain ?

Lorsqu’on manque de sommeil, cela nuit à la production de l’hormone de croissance humaine. Ne pas avoir des heures pour dormir appropriées augmente les risques d’une mauvaise croissance. Ces heures ne sont pas synonymes de se reposer n’importe où et n’importe comment ! Bien au contraire ! À l’instar de dormir à des heures adéquates il faut noter que dormir sur des matelas mémoire de forme de bonne qualité garantit un bon équilibre de vos nuits. Le manque de nuit pleine ne freine pas uniquement l’hormone de croissance, mais a également des impacts négatifs sur les hormones qui contrôlent l’appétit. Bienvenus à l’obésité et au diabète de type 2. L’hormone de croissance est sécrétée et stockée au niveau du cerveau par l’hypophyse au cours d’un endormissement profond. Les bébés et les enfants requièrent plus d’heures endormis qu’un adulte. Plus les enfants dorment, plus ils grandissent. Pareil chez nous les adultes plus nous nous reposons et améliorons la qualité de notre sommeil, mieux nous nous portons et surtout rajeunissons !
La première augmentation à la production de l’hormone de croissance est bel et bien durant la nuit, quand vous êtes endormis ! Par conséquent, offrez-vous des heures pour dormir convenables à votre métabolisme vital.

Dormir n’est pas assez suffisant pour l’augmentation de la production de cette molécule. Il faut également avoir une bonne alimentation, et pour se faire il est judicieux d’introduire tous les éléments nutritifs entrant dans la production de l’hormone de croissance.

Quels sont les aliments qui régulent la production de l’hormone de croissance chez l’humain ?

Les aliments riches en protéines sont un atout majeur pour la production de l’hormone de croissance. Ne vous en privé donc jamais, ce sont : les viandes, les poissons, les œufs et produits laitiers, les légumineuses, les noix et les graines, les céréales et dérivés. Les fruits et les légumes tels les carottes, oignons, les choux blancs et rouges sont protéiformes. Ils nettoient par ailleurs l’organisme de toutes ses toxines. Ils sont importants dans la production de cette hormone de croissance. Pour les fruits, il est conseillé d’en prendre des secs comme les dates.
Quant aux viandes, il est judicieux de consommer les viandes blanches tel le poulet, le lapin. Les friands de viande de brousse, de chaire rouge comme les canards, les bœufs, sont à manger avec modération.

Celles-ci ne favorisent pas convenablement la production de ladite hormone. Les aliments doivent produire des éléments nutritifs riches et variés à l’organisme et ce quotidiennement. Le lait devrait être consommé cru, afin de ne pas perdre ses vertus naturelles. Seulement la majorité des laits liés à la consommation sont pasteurisés et adoubés de produits chimiques. Ce qui fait perdre à ces derniers leurs valeurs véritables dans la chaîne de production de l’hormone. Les céréales comme les pâtes alimentaires relèvent déjà de l’industrie chimique. Les pommes de terre cultivées de façon naturelle sont à apprivoiser pour la consommation.
Un conseil indu est à proscrire dans ce processus ! Conseils de rues et conseillers autoproclamés sont à éviter. Une visite chez un nutritionniste avéré vous sera d’une grande utilité tant pour vos enfants que pour vous-même. Mangez les meilleurs aliments. Évitez également les aliments et substances toxiques pour l’organisme tels que le tabac, le café, l’alcool et tous ces polluants du corps que nous connaissons tous.

D’autres éléments non négligeables entrent également dans le processus d’augmentation de la production de l’hormone de croissance.

Le jeûne une fois hebdomadairement stimulerait aussi la production de l’hormone de croissance. On ne le dira jamais assez, le sport est un excellent stimulant de développement chez l’enfant. L’activité physique est donc un élément de poids pour l’hormone de croissance. Vu la carence en hormones de croissance chez plusieurs enfants dans le monde, les hommes ont trouvé des solutions adaptées pour palier à ces déficits.
Le monde de la science évoluant quotidiennement, des hormones de croissance artificielles sont vendues dans des pharmacies. N’allez surtout pas croire que ces derniers sont à la portée de toutes les bourses. Méprenez-vous, non seulement ils sont coûteux mais ils sont également prescrits par des experts nutritionnistes. Attention ! Ne tombez pas dans les pièges des pseudos pharmaciens du marché noir, les experts, en accord avec les normes élaborées par l’organisation mondiale de la santé ont mis ces hormones uniquement en formats injectables.

Tout compte fait, l’hormone de croissance reluit notre image de soi et dynamise notre moral. Elle métamorphose notre physique, le rend plus esthétique. C’est cette hormone qui est à la base du développement de tous nos organes de sens et qui prospecte aux regards des autres notre jeunesse renouvelée. Elle redore le blason de notre cuir chevelu ainsi que l’élasticité de notre peau. En son absence, les symptômes physiques et psychologiques : La chevelure frêle, les peaux sèches, les ventres tombants, les épuisements après des efforts physiques, les angoisses, les stress etc. En sont les probables résultats dérivés de cette absence. Un sommeil proportionnel aux aléas du quotidien ajouté à une nutrition équilibrée sont la clé de cette précieuse production hormonale.

About mieux-vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site crée et référencé par Agence de référencement Paris